Un jour ou l'autre, la femme au foyer peut souhaiter retravailler...pourquoi pas comme Vendeuse à Domicile Indépendante (VDI) ?

Sont considérées comme vendeurs à domicile, les personnes qui effectuent par démarchage de personne à personne ou par réunions, à l’exclusion du démarchage par téléphone ou par tout moyen technique assimilable, auprès de particuliers, la vente de produits ou de services dans les conditions prévues par les articles L. 121-21 à L 121.-32 du code de la consommation et relatif à la protection des consommateurs en matière de démarchage et de vente à domicile. (voir ICI)

Ce 3ème mode de diffusion des produits (après  la vente en magasin et la Vente par correspondance) est relativement nouveau et nous vient directement des USA.
Ce type de vente regroupe à la fois la vente individuelle et la vente en réunion :

La vente individuelle est celle qui s'effectue le plus souvent au domicile du client.

La vente en réunion se déroule sous la responsabilité du vendeur et d’une hôtesse qui assurent l’organisation matérielle de la réunion au domicile de cette dernière, à présenter à ses ami(e)s une gamme de produits. Elle permet de tester et valoriser les produits, parfois dans le cadre d’ateliers. (la plus connue est la réunion Tupper**** pour ne pas la citer...).

La vente en réunion permet aussi à la vendeuse de faire efficacement fonctionner "le bouche à oreille" pour organiser d’autres réunions, et étoffer ainsi son réseau de clientes et d’hôtesses.

Qu'est ce qu'on peut vendre en VDI ?

Vêtements et lingerie, cosmétiques, bijoux, produits bio, équipements ménagers, concepts de décoration, produits culturels… voir la liste des adhérents de la Fédération de la Vente Directe ICI

En tant que VDI, vous n'aurez pas de contrat de travail car vous n'êtes pas salariée avec la société de vente directe. En revanche, vous signerez un agrément. Voir le statut du VDI ICI
et les différents contrats qui peuvent le lier à la société LA

Côté rémunération, plus vos clientes vous passeront de commandes, plus vous gagnerez d'argent ! Certaines VDI vous diront qu'il faut compter entre 18 mois à 2 ans avant d'avoir un portefeuille de clientes suffisant pour dégager un revenu correct.

J'ai bien dit "clientes"...car c'est une clientèle essentiellement féminine...

Vous pouvez travailler à temps plein, à temps partiel ou juste pour apporter un complément de revenu en plus d'une activité principale.

Vous êtes libre, n'êtes pas soumis à un chiffre d'affaires minimum, vous travaillez à votre rythme et selon vos contraintes personnelles. Un job idéal pour continuer à s'occuper de ses enfants et de sa maison.

Quel est le profil type d'une Vendeuse à Domicile Indépendante ?

Il faut qu'elle soit dynamique, souriante et aimable. Elle doit avoir le contact facile (timide s'abstenir). Elle doit avoir envie d'offrit un service de qualité, être à l'écoute des souhaits de sa clientèle. Elle doit conseiller le mieux possible ses clientes qui devront sentir sa motivation et sa passion pour son activité. Si vous avez un carnet d'adresses fourni...c'est encore mieux, car vous devrez vous constituer un fichier de clientes ou d'hôtesses de VDI.

Attention cependant...tout peut ne pas être rose. Vous pouvez choisir un créneau très concurrentiel...Etre obligée de payer les modèles de présentation...(pour la lingerie par exemple). Les femmes aiment essayer, et vous pouvez ne pas avoir toutes les tailles. Les collections peuvent également souvent changer...et vous devez alors faire face aux ruptures de stock. Il est donc important de bien choisir son produit et sa société au départ.

Certaines clientes potentielles peuvent être également rebutées par la vente à domicile...ce système de vente ne plait pas à tout le monde.

Myriam a sauté le pas. Elle nous raconte.

* Peux-tu nous parler de toi en quelques lignes svp ?
J’ai 35 ans, maman de 3 enfants de 15 ans (bientôt), 6 et 4 ans.

J’ai travaillé dans le domaine artistique pendant de nombreuses années, en région parisienne et nous avons changé de vie : déménagement sur Nîmes avec la petite dernière à peine née ! Progressivement, je suis devenue maman au foyer ...
 

* Ensuite, tu as souhaité retravailler et tu t'es lancée dans la vente à domicile, peux-tu nous raconter tes débuts et la façon dont tu t'organises au quotidien ?
Petit à petit, j’ai commencé à tourner en rond, à en avoir un peu assez de ne voir que mon mari et mes enfants, de ne plus avoir de vie sociale et de m’occuper de la maison, courses, enfants ...

Je me suis tissée un “réseau” de copines, de mamans à la sortie des écoles de mes ainés ... Et puis, un jour, j’ai décidé de me lancer et de faire de la vente à domicile : ça me sortait de mon train train quotidien !

Je participais à des réunions sympas, avec d’autres mamans, qui avaient les mêmes préocupations que moi, et c’était très convivial, autour d’un thé, d’un goûter ... 200196972_014

J’utilisais mes relations pour organiser ces réunions et petit à petit mon “réseau” de connaissances s’agrandissait !

En plus, ça me valorisait (à mes yeux et à ceux de mon mari) car j’avais une activité qui me rapportait de l’argent ! Je m’occupais de la maison, des enfants et de moi ! Je me sentais plus femme aussi ! 

Je vends des bijoux “haute couture” AA044887 accessibles à toutes les bourses et des parfums et senteurs couvclubparfum pour la maison de Grasse.


* D'après ton expérience, quels sont les avantages et les inconvénients de ce job ?
D’après moi, tous les avantages sont réunis : convivialité, rémunération, auto-gestion de son planning et estime de soi !

De plus, les sociétés organisent régulièrement des challenges avec cadeaux et voyages  à la clé !

Les inconvénients : bah .... Je ne sais pas ! Si on veut gagner beaucoup il faut beaucoup travailler.

 
* Quels sont les conseils que tu pourrais donner à celles qui souhaiteraient se lancer dans l'aventure ?
Choisissez 1 ou 2 société (s) de produits qui vous correspondent ! J’adore ce que je vends !

Si on choisit 2 sociétés, je pense qu’il vaut mieux que les “produits” se complètent ! Par exemple, bijoux et parfums, ou bijoux et lingerie ! Ou encore parfums et lingerie, ou boîtes 200066502_001 pour stocker les aliments et produits d’entretien....etc
 

* As-tu des liens sur internet, des adresses d'organismes ou des livres que tu pourrais conseiller à celles qui veulent faire comme toi ?
Juste le lien vers la fédération
http://www.fvd.fr/index.php

* As-tu un blog par hasard ?
Pas de blog mais par contre, je peux etre contactée via mon adresse mail :
myriam.votreconseillere@club-internet.fr

* Un grand merci Myriam pour ta participation.

Propos recueillis par Damouredo


Liens utiles pour les infos pratiques, administratives et juridiques :

Pour en savoir plus, consulter la Fédération de la vente directe (FVD), 7 avenue de Lamballe, 75016 Paris, sur RDV, Tél. : 01 42 15 30 00, Fax. : 01 42 15 30 90, site internet : http://www.fvd.fr


La FVD a également mis en place une commission paritaire de médiation de la vente directe chargée de régler à l’amiable les conflits entre consommateurs et entreprises de vente directe (adhérentes ou non à la fédération) voir ICI.

http://www.fvd.fr

http://www.salondesentrepreneurs.com/idees-creation/vendeur-domicile-independant-181.html

http://www.votreprojet.fr/definition_vdi.html

http://vdicreatif.over-blog.fr/

http://membres.lycos.fr/vrp/vdi.htm

http://www.urssaf.fr/employeurs/dossiers_reglementaires/dossiers_reglementaires/les_vendeurs_a_domicile_03.html

Documents à télécharger : http://www.fvd.fr/telechargement.html 

 

Vous pouvez poser vos questions en direct à Myriam sur le forum en cliquant ici !

Dernières minutes :
Si vous êtes intéressée par la VDI...vous pouvez contacter Framby de l'Arbre magique qui a quelques postes à pourvoir ICI